Les villas du lac - Bruguières (31)

Maître d’ouvrage : BG Promotion
Maître d’oeuvre et réalisation : SDL

Chantier livré : Janvier 2013

2013

Prairies urbaines Un projet jardinier Ville

L’espace vert séparant votre maison de la rue est une une prairie fleurie en devenir...
Pas une de ces prairies que l’on doit ressemer chaque année, mais une PRAIRIE DURABLE, composée de plantes qui se développeront et se renforceront au fil des années.

  • JPEG - 		209.6 ko
      Les futurs jardinets présentent une terre argileuse et pleine de gravas.
  • JPEG - 		283.3 ko
      Les vivaces assurent le spectacles jusqu’aux gelées hivernales (Photo prise à la mi décembre 2014)

POURQUOI UNE PRAIRIE FLEURIE ?

1. D’abord, pour vous faciliter la tâche
_La prairie demande un entretien limité : 1 FAUCHE au début du mois d’AOÛT et 1 TONTE avant de rentrer dans l’hiver, vers la FIN NOVEMBRE.

Si vous ratez la fauche de la fin juillet, pas de panique… Vous pourrez vous rattraper en fauchant à la fin de l’automne ou à la fin de l’hiver (si vous aimez les inflorescences desséchées prises par le givre matinal.) Dans ces deux cas, un inconvénient : En ne fauchant pas à la fin juillet, la majorité des plantes faneront avant la fin de l’été. Vous ne profiterez donc pas d’une seconde ‘campagne de floraison’, stimulée par la fauche estivale, et prolongeant l’effet de la prairie jusqu’aux premiers jours d’hiver.

  • JPEG - 		162.1 ko
      Croquis d’ambiance : Les prairies fleuries

2. Ensuite, pour vous économiser de l’eau
Les plantes choisies supportent la sécheresse, certaines sont même friandes de canicule !. Quand à l’herbe, inutile de l’arroser pour qu’elle pousse. En clair, moins elle sera arrosée, mieux votre prairie se portera.

3. Mais aussi pour votre plaisir
Le fleurissement de la palette végétale choisie s’échellonne depuis le mois de février jusqu’au mois de novembre. Des jonquilles précoces sortent de terre avant le printemps jusqu’aux valérianes et autres gauras qui fleurissent jusqu’à la fin de l’automne, votre prairie offre un spectaculaire enchaînement de floraisons pendant 9 mois.

4. Enfin, pour les jardiniers pragmatiques & écolos
Dès la deuxième année, par semis ou marcotage, les vivaces plantées vont se multiplier et coloniseront progressivement l’espace disponible. Rien ne vous empêche donc de transplanter les « nouveaux nés » jusqu’à votre jardin et considérer cette prairie comme votre « pépinière » personnelle.

  • JPEG - 		74.5 ko
      Le plan de plantation du lotissement

Contrairement à de nombreux mélanges de graines qui donnent des fleurs stériles,les plantes vivaces choisies donneront de « vraies fleurs ». Votre prairie deviendra ainsi le rendez-vous prisé par tous les pollinisateurs de Bruguières !

CULTIVEZ VOTRE TRANQUILLITÉ !

Un projet de prairies champêtres

  • JPEG - 		256.1 ko
  • 222

    Les euphorbes structurent les prairies, en attendant les floraisons des gauras et des achillées.

  • 333

    Gauras, euphorbes et achillées, un trio à l’épreuve de tout.

  • 221

    Les vivaces offrent des teintes impressionnistes....

  • 225

    Prairies fleuries : Euphorbe, gaura et oenothera...

  • 331
  • 215