Parcours

C’est au fil des ateliers à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles qu’Antoine Ginesty a progressivement aiguisé sa conscience écologique et son goût pour "le terrain".

En parallèle des 4 années passées à l’école, il s’est lancé avec un compère de promotion, dans la conception et la réalisation de jardins de particuliers dans la région parisienne. Ces premières expériences de terrain en appelèrent d’autres, aux échelles plus vastes...

L’ATELIER PÉDAGOGIQUE RÉGIONAL (APR) de dernière année, traitant la commande d’une collectivité, fut notamment l’occasion de mettre en pratique la nécessité d’allier le travail d’atelier et de terrain pour créer des espaces réellement adaptés à leur environnement et de ce fait, DURABLES

  • JPEG - 		487.4 ko
      La poigne : Maxime Maurice, Antoine Ginesty, Samuel Auray (et Geoffroy Burin à l’appareil photo). Debout, Olivier Jacqumin, paysagiste DPLG et professeur à l’ENSP

Avec un groupe d’étudiants de l’ENSP, surnommé la Poigne et renfermant amateurs de jardinage et de tronçonnage, porté par le bureau d’écologie, il a proposé une démarche inédite d’aménagement à la mairie de Poigny (Seine et Marne), propriétaire d’un parc historique en friche.

  • JPEG - 		576.2 ko
      L’allée de la mairie est cadrée par des plessis de tilleuls émondés à proximité.
  • JPEG - 		653.9 ko
      Le chantier est participatif et implique les habitants du village.
  • JPEG - 		487.6 ko
  • JPEG - 		661.6 ko
      L’entrée du parc, avant (à gauche) et après (à droite) l’intervention de la Poigne

_
Cette démarche visait :
- la valorisation des ressources humaines et naturelles existantes,
- l’invention de formules d’aménagement et d’entretien simples, évolutives, économes et réversibles,
- l’attention portée à l’équilibre entre couvert boisé et découvert herbeux,
- la place laissée au savoir-faire jardinier et à la créativité.

Autant de valeurs que l’atelier Saut de Loup porte dans sa pratique de paysagiste et diffuse auprès du grand public.

  • JPEG - 		437.7 ko
      Les abords de la mairie après le chantier
  • JPEG - 		726.4 ko
      Au printemps suivant, le parc reprend vie...

    [(
  • )]